May 31, 2017
  • Après une première phase pilote débutée en janvier 2016, le dispositif de Mécénat de Compétences, proposant la réalisation de missions pro bono auprès d’acteurs de l’économie sociale et solidaire, a été généralisé à l’ensemble de Devoteam Management Consulting.

    Quoi de mieux, dès lors, qu’une collaboration avec Devoteam Customer Effectiveness pour institutionnaliser une démarche qui tend à se développer ?
    Retour avec Benoist Bazzara et Yohann Leclerc sur la mission en cours pour le compte de Convergences.

     

    Yohann, dans le cadre du mécénat de compétences, tu es en mission pour l’association Convergences depuis plusieurs semaines. Pourrais-tu nous présenter cette structure et son activité ?
    Yohann Leclerc :
    Bien sûr ! Convergences est une association lancée en 2008 qui se fixe pour mission de promouvoir les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies ; ainsi que la lutte contre la pauvreté, contre l’exclusion, et contre les changements climatiques. Pour cela, elle mobilise l’ensemble de ses 240 organisations partenaires, les fait se rencontrer, réfléchir et travailler ensemble au travers de groupes de travail, de publications, de forums ou d’autres projets dédiés au digital ou à la jeunesse. Elle est notamment connue et reconnue pour son grand Forum mondial, qui, tous les ans, rassemble 7 000 professionnels sur 3 jours à Paris et leur offre un espace de rencontre et de travail de haut niveau pour échanger sur les grands défis sociaux et environnementaux.

     

    Et quel est l’objectif de cette mission de mécénat ?
    Y.L. :
    Je pense qu’on peut plutôt parler de deux missions de mécénat de compétences pour Convergences.

    Le périmètre initial de la mission consistait à faire une préconisation de la solution de CRM la plus adaptée à la gestion des quelques 70 000 contacts de Convergences, afin que l’équipe de l’association puisse enfin compter sur des bases de données propres et complètes.

    Cette mission se composait de trois phases, sur un modèle classique : entretiens de recueil des besoins, benchmark des solutions du marché, préconisation de la solution la plus adaptée.

    Il se trouve que la dernière phase coïncidait avec la création de Devoteam Customer Effectiveness (DCE) par Benoist Bazzara…

     

    DCE ? Tu peux nous en dire plus Benoist ?
    Benoist Bazzara :
    Devoteam Customer Effectiveness est une société de conseil et d’intégration de solutions dédiée à la gestion de la relation client (CRM) et au marketing digital créée fin 2016. Adossées à Devoteam Management Consulting, nos équipes sont à même de conseiller nos clients dans leurs transformations métier et apportent une démarche outillée grâce à nos partenaires stratégiques, Microsoft et Salesforce. Que ce soit lors des phases d’avant-projet, de build ou d’enablement, mes experts apportent leur grande expérience en efficience commerciale, service client et marketing relationnel.

     

    Le développement de cette nouvelle expertise au sein de Devoteam a donc permis d’étendre le périmètre de la mission initialement prévue aux côtés de Convergences ?
    B.B. :
    Exactement, une fois la préconisation faite sur l’outil le plus adapté aux contraintes et aux besoins du client, l’étape suivante, dans tout projet de ce type, consiste à aller jusqu’à l’implémentation de la solution. Cela requiert certes un degré de technicité supplémentaire, mais il s’agit là du deuxième étage de la fusée, imaginé par Yannis, qu’il me paraissait indispensable de développer.

    Y.L. : Oui, et Benoist a souhaité traiter ce nouveau périmètre comme une mission à part entière. On a tout de même capitalisé sur les connaissances propres au contexte de Convergences que nous avions acquises lors du périmètre initial, mais nous sommes repartis avec un nouveau kick-off qui détaillait la nouvelle méthodologie de cette phase de paramétrage de Salesforce, qui était la solution que nous avions préconisée à Convergences.

     

    Finalement, cette mission était l’occasion de faire profiter une association des compétences de nos consultants tout en renforçant la visibilité de cette nouvelle entité DCE ?
    B.B. :
    L’idée première de cette mission était de développer un outil de travail plus facile d’utilisation pour Convergences, afin de les aider rapidement à gérer leurs contacts et leurs principaux événements à travers la plateforme Salesforce. Lancer le volet intégration rapidement offrait aux membres de l’équipe la possibilité de profiter d’une solution opérationnelle pour leurs tâches quotidiennes et leurs événements à venir.

    Cela nous permet d’ajouter une référence à notre catalogue, et de faire travailler nos équipes dans un cadre opérationnel différent de celui de nos clients habituels. Et maintenant que Yohann est formé, nous avons là un atout supplémentaire pour les projets à venir !

     

    Yohann, comment as-tu été amené à t’engager sur cette mission de mécénat de compétences ?
    Y.L. :
    C’est avant tout un sacré alignement de planètes qui m’a mené vers Convergences ! Je sortais d’une mission à la RATP avec Alexandre Devocelle (co-créateur de cette démarche de mécénat de compétences avec Clément Mardini).

    Jean-Louis Benzekri m’avait également confié la tâche de m’auto-former à Salesforce en parallèle, par le biais des parcours de formation e-learning de la plateforme.

    Mon apprentissage se déroulant sans encombre, l'enchaînement vers une mission CRM était donc plutôt naturel, et Convergences a été l’occasion idéale de joindre la pratique à la théorie !

     

    Benoist, quelle(s) différence(s) vois-tu entre ce projet de mécénat et un projet CRM que ton équipe réalise pour un client ? La démarche et les précautions à prendre sont-elles les mêmes ?
    B.B. :
    Nous avons rencontré, dans le cadre de ce projet, une équipe fort sympathique et pas nécessairement habituée aux projets informatiques et à leur méthodologie. Cela nous confère certes un peu moins de contraintes dans la phase de cadrage du besoin, mais toute l’équipe a eu à coeur de piloter la mission selon nos standards de qualité habituels.

    Mon objectif est double : faire monter mon équipe en compétence tout en satisfaisant notre client, qui sera prêt à communiquer à nos côtés une fois le projet mené à bien pour nous faire bénéficier de retombées positives en termes d’image.

     

    Qu’avez-vous tiré de cette mission ?
    B.B. :
    Difficile de tirer une conclusion à cette phase du projet, mais il est acquis que nous avons parfaitement réussi à créer une équipe complémentaire autour d’Alexandre et de Yohann. L’apport de Martin Maffi en termes de méthodologie et de déroulement opérationnel a été particulièrement précieux également. La première livraison, qui a eu lieu le 19 mai, nous a conforté sur notre capacité à répondre aux attentes de l’équipe de Convergences.

    Y.L. : Même si la mission n’est à ce jour pas terminée, j’ai d’ores et déjà beaucoup appris grâce à ses différents volets, en termes de soft skills (lead d’entretiens, co-animation d’ateliers, gestion de projet Agile etc.), de compétences plus techniques (paramétrage de la plateforme Salesforce), ou encore de contact avec le client, puisque j’avais ce rôle de pivot entre les deux phases de la mission : connaître le contexte de l’activité de Convergences nous a permis de gagner un temps précieux au cours de la phase de paramétrage. Une mission particulièrement riche en enseignements qui m’aura donc permis de monter en compétences dans un contexte client différent et rafraîchissant !

  • benoist bazzara yohann leclerc

    Benoist Bazzara
    Directeur
    Devoteam Customer Effectiveness

    Yohann Leclerc
    Consultant
    Devoteam Management Consulting